Le Rugby Club de la Pimpine R.C.P

Le Rugby Club de la Pimpine R.C.P

Si dans les récits, l’histoire des deux clubs est encore romancée sous l’angle d’une rivalité née lors de  la création de l’US SADIRAC, celle-ci relève aujourd’hui avant tout du derby sportif. Loin d’être parallèles et irréconciliables, les trajectoires  historiques de l’ASCL et de l’US SADIRAC laissent apparaitre des  points de jonction  et des proximités qui pré-configuraient le destin commun souhaité aujourd’hui par les deux clubs. En ce sens, le regroupement en 2016  des écoles de rugby sous l’intitulé « Entente de la Pimpine » marque une étape importante et traduit la volonté d’accélérer ce processus.

Celui-ci est rendu d’autant plus nécessaire que, comme dans de nombreuses associations, nous souffrons de la raréfaction du bénévolat. Un club de rugby est une machine très lourde à faire fonctionner et les obligations tant administratives que sportives demandent une disponibilité de toute heure de ces membres. Au point que lorsque par épuisement ou lassitude, un "poumon" du club quitte sa fonction dirigeante , c'est l'ensemble de la structure qui peut s'en trouver ébranlée, voire mise en péril. Nos histoires communes entre Cénac et Sadirac peuvent en témoigner. Au-delà, c'est l'attractivité de nos entités qui s'en trouvent pénalisées.

Dans le respect de ces histoires le choix du groupe de travail s’est porté sur la création d’un nouveau club dans le cadre d’une fusion-création : dissolution de l’ASCL et de l’US SADIRAC au profit de cette nouvelle association.

 

Missions du Rugby Club de la Pimpine

Le Rugby Club de la Pimpine respecte les règles de déontologie du sport établies par le Comité National Olympique et Sportif français, ainsi que les chartes des associations établies entre les collectivités locales et celles  attachées à la FFR.

Elle  a pour objet de diriger un club de rugby et, pour se faire, tout mettre en œuvre pour promouvoir, animer et développer conjointement le rugby au plus haut niveau possible, et le rugby pour tous.

Le Rugby Club de la Pimpine inscrit pleinement ses orientations  dans celles édictées par le nouveau comité directeur de la FFR (décembre 2016) en mettant au cœur de son projet :

  • l’accès à tous à la pratique du rugby.
  • la formation des joueurs et notamment des plus jeunes au travers d’une école de rugby dispensant une formation de qualité,
  • le soutien au développement des équipes féminines.

Ceux-ci, ne sont pas réellement une nouveauté pour les licenciés des deux clubs : chacun les porte déjà depuis de nombreuses années en mettant en œuvre :

  • Une politique inclusive de toutes les personnes désireuses de pratiquer, d’encadrer ou de s’investir dans la vie associative. Le Rugby Club de la Pimpine, association laïque, est ouverte à tous, sans distinction.

La pratique sportive est adaptée à chacun, en fonction de ses capacités et envies. La seule réserve vient de l’obtention ou pas d’un certificat médical attestant que l’état de santé du futur adhérent lui permet la pratique du jeu de Rugby. Ce certificat est établi à la discrétion du corps médical (médecin de famille médecin des sports, spécialistes, etc.) selon les barèmes et exigences édictés par la FFR (Fédération Française de Rugby).

 

  • Une politique de formation volontariste

À l’instar de l’ASCL et de l’US SADIRAC dont il est issu,le construit ses interventions sur la base de dossiers pédagogiques qualitatifs. Cette ambition est soutenue par la formation des éducateurs sportifs qui sont  soit diplômés FFR et donc détenteurs de l’EBF (Éducateur avec Brevet Fédéral), soit ECF (Éducateur en cours de formation).

 

  • Une politique de développement et de promotion de la pratique du rugby féminin en mettant en œuvre toute action susceptible de soutenir ces objectifs. Pour y parvenir, le Rugby Club de la Pimpine souhaite notamment atteindre la parité dans ses instances dirigeantes.

 

Ces axes de travaux, définis à l’écriture de ce rapport sont amenés à être régulièrement actualisés au grès des avancées réglementaires, des  orientations de la Fédération Française de Rugby, des besoins repérés par les dirigeants ou du désir du club d’inscrire son action dans une politique spécifique (sport adapté par exemple).

En sus, les deux clubs ont souhaité que le Rugby Club de la Pimpine perpétue des orientations fondamentales pour eux : soutenir une déontologie basée sur le respect, la citoyenneté et la démocratie.

Au-delà de la seule pratique d’un sport collectif, le Rugby Club de la Pimpine base son projet associatif sur le développement de la citoyenneté de chacun de ses membres en promouvant un projet collectif démocratique construit sur le respect de son prochain.

Le Rugby Club de la Pimpine veille à :

  • la gestion démocratique de ses engagements : les décisions stratégiques sont prises à l’occasion d’assemblées générales et de comités directeurs au cours desquels chaque membre peut faire entendre sa voix,

 

  • l’utilité collective des projets qu’elle met en œuvre : que ce soit en direction des licenciés, d’un territoire, ou au bénéfice d’un collectif de travail, la finalité des actions initiées par l’association est, au-delà d’un objectif sportif,  l’obtention d’une plus-value sociale. (Partenariats avec les acteurs de proximité : artisans, entreprises, collectivités, etc. Actions à destination des écoles au travers de l’animation des temps d'activités périscolaires, animation du territoire par l’organisation de manifestations événementielles, etc.)

 

  • la mixité de ses ressources : si les pouvoirs publics restent des financeurs privilégiés, le RCP recourt également au partenariat privé et développe des actions lui permettant de financer ses actions,

 

  • l’intégrité morale, psychique et physique de ses membres en bannissant tout prosélytisme (religieux, politique …), en développant des actions d’éducation à la santé et à la citoyenneté (formation premiers secours, nutrition …) et en portant une attention particulière et en réglementant  les consommations d’alcool dans les manifestations qu’elle organise.

 

  • mener une politique tarifaire accessible et adaptée

Dans les deux clubs, le coût de la licence est nettement inférieur à celui des autres sports collectifs du territoire. À titre d’illustration, la participation pour une enfant de l’école de rugby s’élevait à 90€ pour la saison 2016/2017 et bénéficie d’une minoration au regard des compositions familiales (50€ pour un second enfant).

 

se développer de façon raisonnée et adaptée : la pratique du rugby doit être un plaisir. Dans cette optique, même si le Rugby Club de la Pimpine ambitionne des résultats sportifs du plus haut niveau possible, l’association privilégie le bien-être de ses membres et non la « course » aux résultats ou aux effectifs.


Equipes concernées toute l'association
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter